Analyser le cycle de vie d’un produit ou d’un service, permet de se rendre compte de la pression qu’il exerce sur les ressources et l’environnement. Cela donne l’occasion d’étudier les alternatives et essayer de réduire cette pression sur l’environnement. L’impact environnemental d’un produit ne se limite pas à l’utilisation de ressources naturelles. Le produit peut nuire à l’environnement à chaque étape de son cycle de vie. C’est la source de rejets d’éléments nocifs dans l’environnement (eaux usées, gaz d’échappement, CO2, etc.) qui peuvent polluer l’eau, l’air et les sols contribuant ainsi au réchauffement climatique. La santé des êtres vivants est influencée par le changement climatique. Il génère des déchets et, dans certains cas, détruit des habitats naturels entrainant une perte de biodiversité.

Source : Envol

Lorsqu’on conduit une analyse de cycle de vie, le plus important est d’apprendre les bons réflexes pour devenir des consommateurs responsables, des consommateurs plus attentifs qui considèrent à la fois des critères éthiques, environnementaux et économiques. En effet grâce à une organisation comme Second Cycle, une entreprise peut réaliser l’analyse cycle de vie d’un produit qu’elle fabrique ou d’un service qu’elle propose à sa clientèle. Cela lui permet alors d’identifier les étapes du cycle de vie d’un produit ou d’un service qui ont une influence sur l’environnement, ainsi que les changements qui peuvent y être apportés. L’entreprise considère ainsi tous les aspects qui peuvent intervenir tout au long du cycle de vie de son produit, à commencer par sa création. Cette méthode est appelée éco-conception, éco-design ou conception durable.

Votre entreprise envisage un projet d’économie circulaire?

Contactez nous sans frais : 1 833-280-2828