L’analyse cycle de vie (ACV): une stratégie gagnante

Analyser le cycle de vie d’un produit ou d’un service, permet de se rendre compte de la pression qu’il exerce sur les ressources et l’environnement. Cela donne l’occasion d’étudier les alternatives et essayer de réduire cette pression sur l’environnement. L’impact environnemental d’un produit ne se limite pas à l’utilisation de ressources naturelles. Le produit peut nuire à l’environnement à chaque étape de son cycle de vie. C’est la source de rejets d’éléments nocifs dans l’environnement (eaux usées, gaz d’échappement, CO2, etc.) qui peuvent polluer l’eau, l’air et les sols contribuant ainsi au réchauffement climatique. La santé des êtres vivants est influencée par le changement climatique. Il génère des déchets et, dans certains cas, détruit des habitats naturels entrainant une perte de biodiversité.

Source : Envol

Lorsqu’on conduit une analyse de cycle de vie, le plus important est d’apprendre les bons réflexes pour devenir des consommateurs responsables, des consommateurs plus attentifs qui considèrent à la fois des critères éthiques, environnementaux et économiques. En effet grâce à une organisation comme Second Cycle, une entreprise peut réaliser l’analyse cycle de vie d’un produit qu’elle fabrique ou d’un service qu’elle propose à sa clientèle. Cela lui permet alors d’identifier les étapes du cycle de vie d’un produit ou d’un service qui ont une influence sur l’environnement, ainsi que les changements qui peuvent y être apportés. L’entreprise considère ainsi tous les aspects qui peuvent intervenir tout au long du cycle de vie de son produit, à commencer par sa création. Cette méthode est appelée éco-conception, éco-design ou conception durable.

Un mandat pourrait vouloir une une subvention du Fonds Écoleader, de RECYC-QUÉBEC, Investissement Québec. Second Cycle pourra vous mettre en lien avec plusieurs fonds d’investissement et investisseurs.

Votre entreprise envisage un projet d’économie circulaire?

Contactez nous sans frais : 1 833-280-2828

Comment transformer nos activités économiques grâce à l’économie circulaire

L’essor de la notion d’économie circulaire fait écho à une réalité : la richesse économique ne peut être créée sans épuiser les ressources naturelles. Celles-ci a suivi une trajectoire exponentielle à partir de l’ère industrielle. La disponibilité des énergies fossiles a décuplé notre capacité à utiliser les ressources de la planète, permettant cette montée vertigineuse. Les ressources non renouvelables (minéraux de construction, combustible fossile, et dérivé minerais métalliques…) représentent une proportion importante de l’extraction mondiale, alors que les ressources renouvelables (biomasse) dominaient jusque dans les années 1960. Pourtant avec la biomasse qui est surexploitée, l’extraction des ressources non renouvelables devient de plus en plus difficile à mesure qu’elles s’épuisent : par exemple pour exploiter les sources d’énergie fossiles moins concentrées et accessibles, davantage de machines et d’équipements métalliques sont nécessaires alors que l’exploitation de ressources métalliques de moindre qualité nécessite l’utilisation de combustibles fossiles supplémentaires.

La production, la transformation et l’utilisation des ressources entraînent d’importants rejets dans l’environnement (déchets, gaz à effet de serre, toxines, etc.), mettant les limites écologiques de la planète en danger. Face à ce défi, l’économie circulaire propose de transformer les rejets en ressources. Cela permet ainsi de créer des produits à forte valeur ajoutée. Grâce à un changement de paradigme, on constate que l’économie circulaire donne plus d’opportunités aux organisations sur leurs produits et services. Avec Second Cycle, vous fidélisez vos clients à vos produits et services tout en augmentant votre chiffres d’affaires en prenant en compte la protection de la planète. En effet, avec son expertise en économie circulaire, Second Cycle fournit des services complets.

Un mandat pourrait vouloir une subvention du Fonds Écoleader, de Recyc-Québec, Investissement Québec. Second Cycle pourra vous mettre en lien avec plusieurs fonds d’investissement et investisseurs.

Votre entreprise envisage un projet d’économie circulaire?

Contactez nous sans frais : 1 833 280-2828

Implanter des pratiques écoresponsables en entreprise

L’échange et le soutien sont d’excellents instruments pour définir les indicateurs qui permettent un bon retour sur investissement dans l’environnement de votre organisation, étant donné la gamme d’actions éco-responsables qui peuvent promouvoir les bonnes pratiques dans les entreprises et la complexité des axes disponibles. L’accompagnement stratégique de Second Cycle offre des solutions complètes et adaptables d’implantation de pratiques écoresponsables au sein de l’organisation.

Source : Futura

L’approche de Second Cycle se présente sous quatre angles :

  • GES et optimisation d’énergie;
  • Gestion des matières résiduelles;
  • Cycle de vie;
  • Approvisionnement écoresponsable.

L’écoresponsabilité se définit comme l’adoption et la promotion quotidienne d’activités responsables afin d’améliorer collectivement la qualité de vie des individus et de protéger l’environnement. Les entreprises qui s’attachent à diminuer la pression sur les ressources naturelles et à adopter une approche proactive du développement durable s’imposent comme leader dans leurs secteurs d’activité. Dans un contexte économique de plus en plus concurrentiel, le rendement des investissements requis pour une telle transition ne s’évalue pas uniquement en termes de revenu mais plûtot sur les effets de la réputation, l’image de marque et l’influence sur le marché peuvent qui ont un impact bénéfique important. Sans compter le nombre croissant d’actionnaires avertis qui examinent l’empreinte environnementale d’une entreprise ainsi que son potentiel de rendement financier avant d’investir.

Un mandat pourrait vous valoir une subvention du Fonds Écoleader, de Recyc-Québec, Investissement Québec. Second Cycle pourra vous mettre en lien avec plusieurs fonds dinvestissement et investisseurs.

Votre entreprise envisage un projet d’économie circulaire?

Contactez-nous sans frais: 1 833 280-2828

Mieux gérer vos équipements, véhicules et meubles dans une stratégie d’économie circulaire

De nombreux objets, équipements, véhicules et meubles deviennent des biens meubles excédentaires après des projets de développement, des changements technologiques ou des réaffectations de personnel. Cela signifie qu’ils ne sont plus nécessaires immédiatement et ne sont pas réaffectés. Les biens meubles excédentaires peuvent être réutilisés, revendus ou même recyclés. Parmi ses biens meubles excédentaires présents dans les inventaires, on peut retrouver de nombreux objets du quotidien tels les articles de bureau, le matériel informatique et audiovisuel, le mobilier, les véhicules, les équipements, les matériaux et les outils qui sont généralement présents dans les organismes publics. Tout comme d’autres biens meubles excédentaires viennent d’évènements ponctuels tels le réaménagement ou déménagement ou les changements technologiques.

Source : Avantage

Pourtant réussir à offrir ces items pour le réemploi fait face à quelques obstacles comme par exemple :

  • le manque de temps;
  • un faible réseau de contacts;
  • une faible connaissance sur les opportunités de l’économie circulaire.

Afin d’offrir des solutions permettant de mieux gérer ses biens meubles excédentaires, Second Cycle met à disposition, son expertise et sa connaissance accrue du monde du recyclage et de la revalorisation, pour aider les organismes à mieux gérer leurs biens meubles excédentaires, que ce soit pour identifier des opportunités de réemploi ou de disposition des matériaux recyclés. En effet, Second Cycle dispose d’un portail privé sécurisé offrant la possibilité aux institutions de :

  • Optimiser le travail de votre équipe des ressources matérielles;
  • Réaliser les appels d’offres et enchères ponctuelles pour les biens meubles excédentaires;
  • Donner vos surplus d’inventaires;
  • Répondre aux exigences des politiques et règlements de disposition des excédents.

Votre organisation envisage un projet d’économie circulaire?

Contactez nous sans frais : 1 833-280-2828

Réussir à réduire ses émissions de gaz à effet de serre (GES)

Les entreprises sont de plus en plus nombreuses à opter pour une stratégie de réduction des gaz à effet de serre (GES). Cette stratégie s’inscrit dans un contexte de lutte contre le réchauffement climatique. En effet, il est important pour les entreprises d’adapter leurs stratégies pour réduire les émissions GES. Dans sa stratégie d’économie circulaire, Second Cycle à développer des stratégies visant à aider les entreprises à réduire leurs émissions de GES.

Source : Journal des communes

Une stratégie de réduction des émissions de GES peut suivre la trajectoire suivante :

  • Calculer d’abord l’empreinte carbone de ses activités;
  • Créer des indicateurs pour suivre l’avancement du plan;
  • Définir la stratégie et les orientations bien connues. L’entreprise pourra ainsi développer une stratégie de réduction et ou / d’absorption.

Cette stratégie permet d’une part d’atteindre la neutralité carbone et d’autre part réussir à réduire son empreinte environnementale. L’entreprise peut par exemple financer des projets pour réduire ses émissions, faire de la compensation carbone dans le cadre de politiques de réduction. Ce n’est plus un secret pour personne que les entreprises doivent être en mesure d’atteindre les objectifs climatiques mondiaux et nationaux. Atteindre la neutralité carbone nécessite d’anticiper les futurs obstacles. En anticipant les problèmes, l’entreprise innove, devient exemplaire, et même plus attractive sur le long terme. Chaque organisation, quelque que soit sa taille a la capacité et le responsabilité d’agir pour l’environnement à sa propre échelle en y investissant plus de temps et d’énergie.

Un mandat pourrait vouloir une subvention du Fonds Écoleader, de Recyc-Québec, Investissement Québec. Second Cycle pourra vous mettre en lien avec plusieurs fonds d’investissement et investisseurs.

Votre entreprise envisage un projet d’économie circulaire?

Contactez nous sans frais : 1 833 280-2828

Infolettre

Abonnez-vous à notre infolettre pour vous informer sur l'économie circulaire et les services de Second Cycle.

Nous suivre

Vous faites partie des leaders de l'économie circulaire? Suivez-nous sur les réseaux sociaux!

LinkedIn Youtube