L’échange et le soutien sont d’excellents instruments pour définir les indicateurs qui permettent un bon retour sur investissement dans l’environnement de votre organisation, étant donné la gamme d’actions éco-responsables qui peuvent promouvoir les bonnes pratiques dans les entreprises et la complexité des axes disponibles. L’accompagnement stratégique de Second Cycle offre des solutions complètes et adaptables d’implantation de pratiques écoresponsables au sein de l’organisation.

Source : Futura

L’approche de Second Cycle se présente sous quatre angles :

  • GES et optimisation d’énergie;
  • Gestion des matières résiduelles;
  • Cycle de vie;
  • Approvisionnement écoresponsable.

L’écoresponsabilité se définit comme l’adoption et la promotion quotidienne d’activités responsables afin d’améliorer collectivement la qualité de vie des individus et de protéger l’environnement. Les entreprises qui s’attachent à diminuer la pression sur les ressources naturelles et à adopter une approche proactive du développement durable s’imposent comme leader dans leurs secteurs d’activité. Dans un contexte économique de plus en plus concurrentiel, le rendement des investissements requis pour une telle transition ne s’évalue pas uniquement en termes de revenu mais plûtot sur les effets de la réputation, l’image de marque et l’influence sur le marché peuvent qui ont un impact bénéfique important. Sans compter le nombre croissant d’actionnaires avertis qui examinent l’empreinte environnementale d’une entreprise ainsi que son potentiel de rendement financier avant d’investir.

Votre entreprise envisage un projet d’économie circulaire?

Contactez-nous sans frais: 1 833 280-2828

2 thoughts on “Implanter des pratiques écoresponsables en entreprise

  1. Bonjour,

    Les éoliennes ne sont-elles pas mauvaises pour l’écosystème? Quand le vent est absent, on active des moteurs pour les faire tourner, donc c’est polluant. Peut-être n’ai-je pas assez de connaissance en la matière. Merci de m’éclaircir.
    Bien à vous,

    1. Bonjour, 
      merci pour vos remarques. En effet votre de point de vue est pertinent, mais il est important de noter que les énergies renouvelables émettent toujours des GES, mais dans une proportion beaucoup plus faible que les combustibles fossiles. Si l’on prend l’exemple des barrages hydroélectriques, ils émettent des gaz, mais dans une proportion beaucoup plus faible que si l’on utilisait des combustibles fossiles. Donc oui, en l’absence de vent les éoliennes peuvent émettre des GES, mais dans l’ensemble c’est une énergie renouvelable à promouvoir pour continuer à améliorer son fonctionnement. Pour ça, il est important de bien identifier la zone où sera implantée l’éolienne pour limiter au maximum l’utilisation de ses moteurs. 
      J’espère ma reponse vous aidera.
      Au plaisir!

Les commentaires sont fermés.