Économie circulaire: Des résultats avec une papetière

Depuis plusieurs années, une papetière spécialisée dans le papier recyclé travaille à réduire son impact sur l’environnement entre autres par une meilleure gestion de l’ensemble de ses matières résiduelles.

Présentement, 65 % des matières résiduelles de l’entreprise sont valorisées. Cette papetière maintient un niveau d’effort constant pour trouver des débouchés à celles qui restent. C’est donc dire qu’actuellement 35 % des matières résiduelles posent un défi, l’entreprise n’ayant pu trouver repreneurs dans les canaux traditionnels des recycleurs.

Pour ces raisons, l’entreprise a décidée d’adhérer en janvier 2012 à Second Cycle pour tenter de découvrir de nouveaux débouchés pour ses sous-produits industriels dans une logique d’économie circulaire.

Depuis son adhésion, cette papetière a publié 37 matières résiduelles qui représentent environ 200 000 tonnes métriques à l’échelle des usines québécoises de l’entreprise. Depuis le début de l’année, 27 contacts sérieux ont eu lieu en lien avec des matières résiduelles affichées sur Second Cycle.

L’association a déjà porté fruit puisque certaines des matières affichées ont trouvé preneurs, c’est le cas de chaudières de plastiques avec un contaminant, de la poussière de tissu, des boîtes Gaylord, des « big bags », etc. D’autres matières sont en cours d’analyse par d’éventuels repreneurs. L’objectif étant de poursuivre dans cette lignée et d’améliorer le sort des autres sous-produits dans la hiérarchie des 3RV.

Les bénéfices qu’a retirés l’entreprise depuis son association à Second Cycle :

 

  • Un plus grand nombre de contacts ont été générés dans un court délai sans augmenter les efforts de recherche de la part du Service Environnement;
  • De nouveaux débouchés possibles ont été identifiés en dehors de canaux traditionnels des recycleurs. Les repreneurs ont été trouvés dans les filières :
  • Des industriels cherchant des matières premières;
  • Des innovateurs à l’affût de nouvelles technologies pour produire des écoproduits;
  • Des consultants offrant des expertises de niche pour les matières résiduelles;
  • Des artisans à la recherche de matières premières pour leurs créations.

 

Cette étude de cas a été écrite en collaboration avec l’entreprise.

Président-directeur général et cofondateur de Second Cycle, Frédéric Bouchard s’intéresse depuis 2010 à l’adoption de l’économie circulaire afin d’obtenir des gains économiques et environnementaux en entreprise. Depuis la fondation de son entreprise, il réalise des mandats de services-conseils stratégiques et opérationnels. Il est impliqué à la mise en place de plusieurs projets liés à l’économie circulaire. Au cours des différents projets, il a pu développer de nouveaux produits, diminuer les frais d’opération, augmenter la rentabilité. Frédéric Bouchard est consultant, formateur, auteur du blog.secondcycle.net et a donné plus de 20 présentations et conférences sur l’économie circulaire. Frédéric détient un baccalauréat en ingénierie de l’École de Technologie Supérieure. Ses expériences de travail dans les milieux industriel, manufacturier, métallurgique, pétrochimique et pâtes et papiers lui on fait réaliser l’importance de gérer les résidus industriels comme des produits. Sa vision est " Un déchet est un déchet si on le considère comme un déchet! "

Publié dans Actualité Second Cycle, Économie circulaire, Réussites avec Second Cycle

Infolettre

Abonnez-vous à notre infolettre pour vous informer sur l'économie circulaire et les services de Second Cycle.

Nous suivre

Vous faites partie des leaders de l'économie circulaire? Suivez-nous sur les réseaux sociaux!

LinkedIn Youtube