Opportunités et défis de la fabrication durable

La durabilité est de plus en plus importante pour nos clients partout dans le monde. C’est pourquoi dans cet article, nous allons approfondir ce que nous considérons comme une « usine de fabrication durable », les raisons pour lesquelles les entreprises recherchent la durabilité et quels sont les défis les plus courants en ce moment.

La Commission européenne travaille actuellement sur une nouvelle proposition visant à faire des produits durables une norme dans l’Union Européenne. Cela aura un impact au Québec et toutes les entreprises devront se transformer et se conformer au cours des prochaines années.

Qu’est-ce que la fabrication durable?

La fabrication durable est avant tout un état d’esprit. À l’heure actuelle, il n’existe pas de définition unique, approuvée à l’échelle mondiale, des activités durables et de celles qui ne le sont pas. Pour l’évaluer, les activités doivent être vues et considérées dans le contexte des aspects environnementaux, sociaux et de gouvernance.

Par exemple, il n’est peut-être pas durable de s’approvisionner en lithium pour la fabrication de batteries, mais l’utilisation de scooters ou de vélos électriques fait partie de la résolution du défi social d’un transport plus efficace dans les villes.

La durabilité dans l’industrie manufacturière est considérée comme un parcours. C’est une façon de penser qui contribue à réduire l’impact négatif sur l’environnement et les personnes.

Processus de fabrication durable

Dans le contexte de la fabrication durable, le processus ressemble d’une certaine manière au fonctionnement des écosystèmes naturels. Un arbre, par exemple, consomme des ressources (nutrition provenant du sol, dioxyde de carbone et lumière du soleil) et les transforme en feuilles, branches et oxygène.

Tous les déchets de l’arbre (par exemple les feuilles en automne) sont jetés au sol où, avec l’aide de l’écosystème naturel, ils se transforment en nourriture pour l’arbre lui-même et d’autres plantes environnantes. Pour l’instant, nous n’avons pas vu d’usine de fabrication qui aurait réussi à réaliser ce type de processus.

Une usine de fabrication qui utilise des déchets pour créer de nouveaux matériaux tout en fonctionnant à l’énergie éolienne et solaire serait un exemple d’usine de fabrication durable. Il utilise des matériaux de l’environnement local et crée un produit au travers de son processus de production.

L’avantage compétitif d’une usine durable

Le changement climatique a déjà, directement et indirectement, un impact sur notre façon de vivre et de travailler et continuera de le faire de plus en plus. Les prix des ressources et de l’énergie augmentent et sont confrontés à une pénurie sans précédent, sans aucune promesse de changement de cette tendance. Cela amène plus que jamais les entreprises à réfléchir à des opérations efficaces et durables.

Par exemple, certains des clients d’Evocon, notre partenaire de logiciel TRS (OEE), surveillent leur consommation d’énergie en temps réel par rapport à leur production pour voir comment l’utilisation de l’énergie peut être rendue plus efficace à mesure que les déchets sont éliminés.

Du point de vue des risques liés au climat, c’est clair : les entreprises qui comprennent les risques commerciaux liés au changement climatique peuvent se préparer adéquatement à les atténuer.

Voici quelques exemples de risques auxquels les entreprises sont confrontées en raison du changement :

  • Perte de revenus des clients touchés par des événements météorologiques extrêmes
  • Perturbations de la chaîne d’approvisionnement dues à des inondations, des sécheresses, des incendies ou des vagues de chaleur 
  • Impact de la taxe carbone sur les résultats (source du WRI en anglais)

Et ce ne sont là que quelques-uns d’entre eux, car chaque entreprise est dans sa situation unique. Tout cela crée une très bonne raison commerciale pour rénover les usines et les rendre plus écologiques, plus efficaces et plus durables.

Dans l’article « 10 exemples de pratiques de fabrication vertes » (en anglais), Evocon, notre partenaire de logiciel TRS (OEE) a couvert certaines des mesures que les fabricants peuvent prendre vers la durabilité.

Pour rappel, les solutions varient selon les cas. Pourtant, nombreux sont ceux qui cherchent des moyens de s’approvisionner auprès de fournisseurs locaux, de mettre en œuvre un approvisionnement plus responsable en matières premières ou d’élaborer un plan de transition vers des opérations à faibles émissions de carbone.

En fin de compte, une entreprise qui gère des opérations durables peut résister à la tempête (littéralement) tandis que les activités de ses concurrents sont perturbées. Néanmoins, des pratiques de fabrication durables peuvent contribuer à économiser de l’argent et des ressources.

Fabrication durable ou verte

La plupart des entreprises manufacturières ne peuvent pas passer des pratiques commerciales actuelles à un processus de fabrication durable, elles utilisent donc souvent la « fabrication verte » comme cadre directeur pour les améliorations.

Par exemple, la fabrication verte est un pont pour amener une entreprise d’une utilisation inefficace d’énergie non renouvelable à la réduction de la consommation d’énergie et au passage à une source d’énergie renouvelable.

Second Cycle aide les entreprises dans leur démarche d'élimination des déchets de matériaux et d'énergie en surveillant la production en temps réel et en augmentant le TRS (Taux de rendement synthétique).

Si vous souhaitez en savoir plus, explorez les articles de notre partenaire de logiciel TRS (OEE) :

Qu’est-ce que la fabrication verte et pourquoi est-ce important ? (en anglais)
Les 7 déchets verts et comment les réduire (en anglais)

Défis pour parvenir à une fabrication durable

Comme pour toute nouvelle initiative dans l’industrie manufacturière, la durabilité suscite beaucoup de scepticisme de la part de beaucoup de personnes. L’un des problèmes clés des projets de développement durable est qu’ils nécessitent de changer la façon actuelle de gérer les processus et nécessitent un investissement initial.

Dans le rapport « Profits With Purpose » (en anglais) de 2014, McKinsey révèle que près de la moitié (48 %) des participants à l’enquête admettent que la pression exercée par les bénéfices à court terme est en contradiction avec les initiatives de développement durable. C’est encore le cas dans de nombreuses entreprises.

Trouver un budget pour des projets qui seront rentables dans 3 ou 5 ans par exemple est souvent difficile à vendre à l’interne. C’est pourquoi les initiatives en matière de développement durable doivent être considérées comme un investissement à long terme pour garantir que l’entreprise réduise les risques commerciaux et augmente sa rentabilité. Et ce a été prouvé à maintes reprise : les entreprises qui investissent dans les critères ESG (environnemental, social et gouvernance) surpassent la concurrence. Mais le retour sur investissement ne se produit souvent qu’en mois ou en années (selon le projet).

Exemples d’entreprises sur le chemin de la fabrication durable

Comme nous l’avons déjà mentionné au début de l’article, il n’existe actuellement pas de fabricants 100 % durables, mais certains exemples du secteur peuvent nous inspirer et nous montrer ce qui est vraiment possible. Examinons ce qui distingue Patagonia et Seventh Generation.

Patagonie

C’est l’un des exemples les plus couramment utilisés dans le domaine du développement durable. Pourquoi? Ils ont réalisé ce que beaucoup recherchent : la durabilité est pleinement intégrée dans la façon dont ils gèrent leur entreprise :

  • Ils fabriquent des produits qui durent 
  • Ils réparent les produits usés pour prolonger leur cycle de vie 
  • Ils travaillent avec des fournisseurs soigneusement sélectionnés qui garantissent des conditions de travail sûres, équitables, légales et humaines 
  • La majorité des matériaux qu’ils utilisent sont biologiques, recyclés ou naturels 
  • Ils alimentent leurs opérations avec des énergies renouvelables

Seventh Generation

Cette entreprise produisant des produits d’entretien ménager révolutionne l’industrie. Ils ont été la première entreprise de soins à domicile à commercialiser des produits en papier non blanchi et 100 % recyclé en 1990 et ont continué à ouvrir la voie à leurs concurrents. Depuis, ils ont :

  • Soutenu l’activisme climatique
  • Ils défendent le paiement d’un salaire juste et décent à leurs employés et aux personnes de leur chaîne d’approvisionnement qui fabriquent les ingrédients des produits 
  • Ils s’efforcent d’éliminer complètement les toxines chroniques de leurs produits 
  • Développé des solutions d’emballage zéro plastique

Faites votre premier pas vers une fabrication durable

Les initiatives portées par les entreprises ci-dessus sont véritablement innovantes et en avance sur l’industrie. Mais ne les considérez pas comme impossibles, car tout voyage commence par le premier pas.

Et nous sommes là pour aider nos clients à faire exactement cela. Votre première étape peut être de :

  • Réduire le gaspillage de matériaux en améliorant la qualité 
  • Obtenir des données en temps réel sur les processus de production pour améliorer l’efficacité énergétique 
  • Réduire l’empreinte carbone de la fabrication en éliminant les déchets verts

Apprenez-en davantage sur la manière dont nous pouvons vous aider à réussir sur la voie du développement durable ou contactez-nous en remplissant le formulaire ci-dessous.

Pour tout savoir sur l'obtention d'un TRS (OEE) de classe mondiale

Contactez notre équipe et dites-nous de quelles données vous avez besoin pour atteindre vos objectifs de développement durable.
Contactez-nous pour un audit ou un projet d'économie circulaire : 1 833-280-2828

L’écoconception et l’économie de fonctionnalité dans le domaine B2B : des approches durables pour l’avenir

L’écoconception et l’économie de fonctionnalité sont des concepts clés dans le domaine des affaires, offrant des avantages significatifs aux entreprises tout en réduisant leur impact environnemental. Dans le secteur B2B, où les équipements industriels ou le matériel roulant jouent un rôle crucial, ces approches prennent une importance particulière en améliorant la durée de vie des équipements et en générant de nouveaux revenus grâce à des modèles d’affaires innovants.

Source : Ecodesign Centre, Sharon Prendeville

L’écoconception : repenser les produits pour réduire leur impact

L’écoconception vise à intégrer des critères environnementaux dès la phase de conception des produits, y compris les équipements industriels et le matériel roulant. Cela inclut l’utilisation de matériaux durables et recyclables, la réduction des déchets de production et la minimisation de l’énergie nécessaire à la fabrication et à l’utilisation des produits. En adoptant des matériaux durables et en concevant des produits plus robustes, les entreprises peuvent prolonger la durée de vie de leurs équipements, réduisant ainsi les besoins en remplacement et en réparation.

Dans le domaine B2B, l’écoconception peut avoir un impact significatif en réduisant l’empreinte écologique des produits tout au long de leur cycle de vie. Par exemple, en concevant des équipements industriels plus économes en énergie et plus durables, les entreprises peuvent réduire leur consommation d’énergie et prolonger la durée de vie des équipements, ce qui contribue à réduire les déchets et les émissions de gaz à effet de serre. De plus, en favorisant la modularité et la réparabilité des équipements, les entreprises peuvent faciliter la maintenance et la réutilisation des pièces, ce qui réduit également les déchets et les besoins en nouvelles matières premières.

En plus de réduire les coûts à long terme, l’écoconception offre un avantage concurrentiel en répondant aux attentes croissantes des clients en matière de durabilité. Les clients B2B apprécient la fiabilité des équipements et sont plus enclins à choisir des fournisseurs offrant des produits durables et respectueux de l’environnement.

L’économie de fonctionnalité : privilégier l’usage plutôt que la possession

L’économie de fonctionnalité repose sur le principe de vendre l’usage d’un produit plutôt que le produit lui-même. Ce modèle d’affaires innovant peut être appliqué à une gamme de produits et de services tels que les équipements industriels, les systèmes de gestion de l’énergie et les solutions de traitement des déchets. Les entreprises B2B peuvent ainsi proposer des services basés sur la performance de leurs équipements, plutôt que sur leur simple possession. Par exemple, une entreprise de machines-outils peut facturer ses clients en fonction du nombre d’heures d’utilisation de ses machines, plutôt que de vendre les machines elles-mêmes.

Ce modèle d’affaires incite les entreprises à concevoir des produits plus durables et plus efficaces tout en favorisant leur réutilisation, car elles sont responsables de leur performance tout au long de leur cycle de vie. De plus, l’économie de fonctionnalité offre aux clients la garantie d’une disponibilité continue des équipements et la réduction des temps d’arrêt dus à des pannes, ce qui se traduit par une plus grande satisfaction client.

L’analyse du cycle de vie : un outil essentiel pour mesurer l’écoconception

Pour mesurer l’impact environnemental de l’écoconception, il est essentiel de réaliser une analyse du cycle de vie (ACV) des matériaux utilisés. Cette analyse permet d’évaluer les différentes étapes de vie d’un produit, de l’extraction des matières premières à la fin de vie, en passant par la fabrication, l’utilisation et la distribution.

Dans le domaine B2B, l’ACV est particulièrement utile pour évaluer les choix de matériaux, les processus de fabrication et les modes de distribution. En identifiant les sources d’impact environnemental les plus importantes, les entreprises peuvent prendre des décisions éclairées pour orienter les efforts d’écoconception vers les aspects les plus critiques et améliorer leur performance globale en matière de durabilité.

L’expertise de Second Cycle pour accompagner les entreprises dans leur transition vers l’écoconception

Second Cycle offre une expertise multidisciplinaire pour aider les entreprises à intégrer l’écoconception et l’économie de fonctionnalité dans leur stratégie d’affaires. Avec une expérience avérée dans la logistique, la science des matériaux et la recherche et développement durable, Second Cycle accompagne ses clients dans la conception de produits durables, la mise en place de modèles d’affaires innovants et l’analyse de leur performance environnementale.

Vers une approche plus durable dans le domaine B2B

L’écoconception et l’économie de fonctionnalité offrent des opportunités significatives aux entreprises B2B pour améliorer leur durabilité, réduire leurs coûts et répondre aux attentes croissantes des clients en matière de durabilité. En adoptant ces approches dans leur stratégie d’affaires et en utilisant des outils tels que l’ACV, les entreprises peuvent non seulement contribuer à la préservation de l’environnement, mais aussi créer de la valeur à long terme pour leurs clients et renforcer leur compétitivité sur le marché.

Pour bénéficier d’un diagnostic complet de vos stratégies d’économie circulaire et découvrir comment Second Cycle peut vous aider à intégrer l’écoconception et l’économie de fonctionnalité dans votre entreprise, contactez-nous dès aujourd’hui. Nos experts se feront un plaisir de vous accompagner dans votre transition vers une économie plus durable.

Contactez-nous pour un diagnostique ou un projet d’économie circulaire : 1 833-280-2828