Réutiliser des matériaux de construction, est-ce possible?

Le domaine de la construction, de la rénovation et de la démolition (CRD) est appelé à changer. Qu’on pense à la certification LEED ou aux nouvelles exigences du gouvernement en matière de recyclage et de valorisation de résidus de chantier, on voit déjà s’ériger les bases d’un changement durable dans le secteur CRD. Encore marginales aujourd’hui, les meilleures pratiques devront devenir la norme, que ce soit au niveau de la conception initiale, du choix des matériaux, jusqu’à la gestion des matières résiduelles.

À cet effet, quel serait le déchet le plus facile à gérer ? Celui qu’on n’a pas produit, bien sûr!

La prévention, ou la réduction à la source, est donc incontournable pour réussir le pari de devenir une société sans gaspillage. Si on suit la logique des 3RV-E, on retrouve l’Élimination en dernier, car étant la pire des options. Afin de l’éviter, on peut recourir à la Valorisation et au Recyclage (3e R). Ces 2 dernières étapes constituent des opérations souvent coûteuses, car elles nécessitent des procédés industriels pour valoriser et recycler. C’est pourquoi elles sont respectivement en 4e et 3e position dans la hiérarchie des 3RV. Car, qu’est-ce qui est mieux que de valoriser ou de recycler des matériaux de construction ? Les réutiliser !

Mais est-ce vraiment possible ?

Oui, et voici quelques définitions de termes ayant trait à la pratique du réemploi de matériaux de construction pour le démontrer.

DÉCONSTRUCTION : Démontage sélectif d’ouvrages ou parties d’ouvrage afin d’augmenter le taux de valorisation des matériaux récupérés. Les techniques de déconstruction des bâtiments peuvent s’avérer plus performantes, plus simples et généralement moins coûteuses que la réalisation d’un tri complet après démolition traditionnelle dans un centre de tri adapté.

RÉNOCYCLAGE : Ensemble des pratiques éco-responsables de sauvegarde, de réemploi, de valorisation et de prolongation du cycle de vie des matériaux et des biens du domaine de la construction, de la rénovation et de l’habitation, à commencer par la pratique de la déconstruction immobilière à titre d’alternative à la démolition.

DÉGARNISSAGE : Le dégarnissage consiste à enlever tout ou en partie les divisions d’un bâtiment tout en conservant sa coquille.

Finalement, voici un exemple très concret de déconstruction et de rénocyclage réalisé par Dégarnissage PB. Dans son bureau, se trouve une salle de bain entièrement avec des matériaux récupéré lors d’un dégarnissage de bâtiment : tôle comme revêtement, porte en bois, boiseries, évier et mur en dalle de béton récupérés.

 

Président-directeur général et cofondateur de Second Cycle, s’intéresse depuis 2010 à l’adoption de l’économie circulaire afin d’obtenir des gains économiques et environnementaux en entreprise. Depuis la fondation de Second Cycle, l’entreprise réalise des mandats de service-conseil stratégiques et est impliquée à la mise en place sur une base annuelle à environ 80 succès liés à l’économie circulaire. Frédéric Bouchard est consultant, formateur, l’auteur du blog.secondcycle.net et a donné plus de 20 présentations et conférences sur l’économie circulaire. Frédéric détient un bac en Sciences Appliquées orienté pour le milieu industriel de l’École de Technologie Supérieure.

Publié dans Actualité Second Cycle, Gestion des matières résiduelles

Infolettre

Abonnez-vous à notre infolettre pour vous informer sur les 3RV, les événements, les formations et les appels d'offres de Second Cycle.

Nous suivre

Vous faites partie de la communauté du développement durable : suivez nous sur les réseaux sociaux.

LinkedIn Youtube