Résolutions 2018 – pour me rapprocher d’un mode de vie circulaire

En 2017, je prenais plusieurs résolutions afin de réduire l’impact environnemental de ma famille et moi tout en me rapprochant d’un mode de vie de plus en plus circulaire.

2 de ces résolutions les plus simples sont un succès:

  • Composter. Relativement simple à mettre en place, car je l’avais déjà fait par le passé;
  • Remplacer la plupart de mes produits ménagers par le nettoyage à vapeur. Les 2 photos ci-bas témoignent de la diminution du contenu de mon armoire de produit ménager qui était pleine à craquer il y a 6 mois et montre la machine Dupray achetée usagée sur Kijiji. J’ai été accompagné par mon associé chez Second Cycle qui avait déjà fait ce changement il y a plusieurs années. Pour ma part, la santé des poumons de mes 2 filles et moi-même s’en porte mieux de ne plus être exposé à des produits chimiques, car l’eau reste le meilleur nettoyant. Même les produits fabriqués maison contiennent des produits chimiques irritants comme le vinaigre, le borax et j’en passe.

Le troisième changement, commencé en octobre 2017, le plus majeur est en cours et j’attends l’été avant de crier victoire. Il s’agit de me débarrasser de ma dépendance à posséder une voiture.

En effet j’ai fait plusieurs apprentissages pour évoluer et adapter mes habitudes avec les changements saisonniers. Voici mes constats:

  • Plus il fait froid, plus cela semble difficile et après réflexion, il est toujours possible de trouver des astuces;
  • Cela demande plus de planification. Prendre une voiture toujours disponible, en train de rouiller dans notre stationnement, c’est spontané;
  • Je ne m’ennuie pas des changements de pneus, bris mécanique, visite de routine au garage, déblayer la neige et parfois déprendre la voiture d’un banc de neige;
  • Lorsque l’on est célibataire et la recherche de l’amour, cette initiative est accueillie parfois avec scepticisme par les femmes abordées. Pour ne pas dire que c’est considéré étrange et à la limite turn-off parfois.
  • La voiture est profondément imbriquée dans nos interactions sociales et je découvre que c’est la principale raison de cette dépendance. Plusieurs personnes assument que l’on doit en posséder une. Autrement, selon la culture populaire, cela limite notre liberté. En ville, ce n’est pas si vrai que cela;
  • En fait ma liberté financière était amputée par la voiture, car il m’en coûte moins cher l’autobus, Uber et de louer au besoin sans me priver que la somme de toutes les dépenses reliées à posséder une voiture.;
  • La clef est notre lieu de résidence qui doit être stratégique en fonction de notre mode de vie, notre travail et la disponibilité du transport en commun.

Pour le moment, j’en retire plus de bénéfices que d’inconvénients!

Et pour 2018 l’évolution se poursuit:

  • Début de l’année, je continu à consolider la résolution de me libérer de la dépendance à posséder une voiture;
  • Au printemps, je vais introduire une nouveauté. Mais je ne sais pas laquelle encore entre ces 2 possibilités:
    • Réduire ma consommation de viande rouge, car ce type d’élevage est le pire au niveau environnemental. Manger plus de légumineuses, plus de volailles biologiques (Surtout que ma cousine en élève chez Élevage Vermeil) et de poissons provenant de sources responsables;
    • Aller vers le zéro déchet. Je suis déjà avancé dans ce processus et je sais qu’il est possible de faire plus encore. Le niveau que j’ai atteint pour le moment est l’équivalent d’un sac d’épicerie par semaine de déchets pour une famille de 3 personnes.

J’espère vous avoir inspiré des idées de changements dans vos vies personnelles.

Et mon entreprise Second Cycle sera toujours là en 2018 pour accompagner vos entreprises à améliorer le bilan financier tout en améliorant le bilan environnemental. Cela s’appelle de l’économie circulaire.

Contactez-moi pour discuter de vos projets pour 2018 dans vos entreprises!

Président-directeur général et cofondateur de Second Cycle, s’intéresse depuis 2010 à l’adoption de l’économie circulaire afin d’obtenir des gains économiques et environnementaux en entreprise. Depuis la fondation de Second Cycle, l’entreprise réalise des mandats de service-conseil stratégiques et est impliquée à la mise en place sur une base annuelle à environ 80 succès liés à l’économie circulaire. Frédéric Bouchard est consultant, formateur, l’auteur du blog.secondcycle.net, modérateur du groupe LinkedIn « Réduction, réemploi, recyclage et valorisation » et a donné plus de 20 présentations et conférences sur l’économie circulaire. Frédéric détient un bac en Sciences Appliquées orienté pour le milieu industriel de l’École de Technologie Supérieure.

Publié dans Actualité Second Cycle

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*

Infolettre

Abonnez-vous à notre infolettre pour vous informer sur les 3RV, les événements, les formations et les appels d'offres de Second Cycle.

Nous suivre

Vous faites partie de la communauté du développement durable : suivez nous sur les réseaux sociaux.

LinkedIn Twitter Facebook Youtube