Cartonek, une entreprise dans le réemploi

Par Frédéric Bouchard 8. mai 2012 10:00

Second Cycle regroupe, sur son réseau, les entreprises et les organisations chefs de file en développement durable. Afin de partager avec vous leur vision, nous avons soumis à 4 d’entre elles des questions permettant de présenter des portraits d’entreprise active en développement durable.

La première entreprise est Cartonek, située en Beauce.  M. Lionel Bisson, directeur général, a accepté de répondre à nos questions.

Second Cycle : Quel est l’élément déclencheur qui a amené Cartonek à contribuer au développement durable à travers sa gestion d’entreprise?

LB : L’élément déclencheur qui a apporté Cartonek à contribuer au développement durable à travers sa gestion d’entreprise provient des entrepreneurs qui l’ont mise sur pied. Dès sa fondation, en 1980, l’entreprise était proactive en matière d’environnement. Cartonek a été fondée en comptant sur une seule activité, soit la récupération de boîtes en carton ondulé afin que celles-ci soit réutilisées.

Au fil des ans, Cartonek a toujours conservé un regard sur l’environnement en cherchant à s’améliorer sur ses façons de faire et en développant d’autres activités allant en ce sens.

Second Cycle : Quels ont été les gains réalisés au niveau environnemental et économique?

LB : La récupération de la tubulure d’érablière est une nouvelle activité chez Cartonek. Le but premier de cette activité est de détourner la tubulure d’érablière des sites d’enfouissement, car nous pouvons facilement compter 350 ans à cette matière pour se détruire. À titre informatif, seulement dans la région de Chaudière-Appalaches, il se jette environ 250 tonnes par année de  tubulure d’érablière. Cartonek a récupéré 65 tonnes de tubulure cette année et prévoit augmenter de 20 à 25% le nombre de tonnes traitées l’année prochaine.

En plus de la tubulure d’érablière, Cartonek récupère le carton, le bois, les équipements informatiques, les équipements électroniques et électriques ainsi que les courroies, le papier et autres matières. Le gain au niveau environnemental est, sans équivoque, la réduction des matières envoyées dans les sites d’enfouissement.

Considérant le coût relié à la construction d’un site d’enfouissement (2M$), son coût d’opération (2M$), la durée de vie d’une cellule (20 mois), une diminution des matières dirigées vers ces sites apporte nécessairement des gains économiques pour les citoyens à moyen et long terme.

Second Cycle : Quels sont les enjeux sociaux auxquels adhère Cartonek? Plus spécifiquement, en tant qu’entreprise adaptée?

LB : Cartonek est une entreprise à but non lucratif qui a pour mission d’intégrer sur le marché du travail des personnes vivant avec des limitations fonctionnelles. En tant qu’entreprise adaptée, chaque tâche est évaluée et adaptée pour aider les employés à intégrer un emploi dans le marché régulier. La récupération et la valorisation des matières résiduelles sont des activités idéales pour notre personnel.

Second Cycle : Du fait de l’engagement en développement durable de Cartonek, comment cela se reflète en avantage pour vos clients?

LB : Cartonek effectue le tri, la réparation et la revente de boîtes en carton ondulé. La récupération de cette matière permet à nos clients de se procurer des boîtes en carton ondulé à un prix avantageux. Le prix moyen pour une boîte en carton ondulé neuve est de 1,20$ et de 0,60$ pour une boîte récupérée. Nous traitons environ 1 million de boîtes par année. En plus de contribuer à la sauvegarde de l’environnement, nos clients font des économies à l’achat de nos boîtes éconologiques.

Puisque Cartonek fait aussi la récupération du bois et du carton, un nouveau produit est maintenant disponible pour nos clients. Il s’agit d’un allume-feu écologique facile à utiliser qui remplace le bois et le papier d’allumage.

Un autre avantage pour nos clients est de pouvoir se procurer des granules provenant de la tubulure d’érablière à 50% du prix de la granule vierge. La récupération de la tubulure d’érablière permet à nos clients de diminuer leur coût de fabrication.

Pour terminer, Cartonek utilise le réseau Second Cycle et affiche plusieurs offres et demandes de matières résiduelles et équipements usagés que vous pourrez consulter en suivant les liens ci-bas :

Offre : Métallocène granulé

Offre : Palettes de bois non-retournables, mais utilisables

Offre : Palettes de bois non-retournables et non-utilisables

Recherche : Boîte combo (« gaylord »)

Offre : HDPE granulé (polyéthylène)

Offre : PVC granulé (polymère)

Recherche : Lot de boîtes usagées

Recherche : Équipement informatique, électronique et électrique

Offre : Allume-feux

Offre : Étiqueteuse

Mots-clés : ,

Catégories : Développement durable ici et ailleurs

 

Pingbacks and trackbacks (1)+

Les commentaires sont clos

Infolettre

Abonnez-vous à notre infolettre pour connaitre les succès de nos clients et nos promotions.

Abonnement à l'infolettre

Suivre Second Cycle

Vous faites partie de la communauté du développement durable : suivez nous sur les réseaux sociaux.

Contactez-nous!

Vous avez des nouvelles et des événements à nous communiquer? Vous voulez nous faire part de bonnes nouvelles de votre entreprise ou organisation?

Contactez-nous

Billets par mois

Twitter