Le CTTEI centre ses activités sur la recherche de pointe.

Par Frédéric Bouchard 29. octobre 2013 09:00
Second Cycle salue la décision conjointe du Ministère de l'Enseignement supérieur, de la Recherche, de la Science et de la Technologie (MESRST) et du Centre de transfert technologique en écologie industrielle (CTTEI) de s’assurer que les activités du CTTEI soient en amont de l’entreprise privée. En effet durant la dernière année, chez Second Cycle nous avons constaté de multiples chevauchements entre nos activités et celles du CTTEI.« Avec l'évolution constante des technologies et la création de nouvelles entreprises, il est possible qu'une certaine "compétition" puisse se développer entre un CCTT et une entreprise » selon Mme Claire Boulé coordonnatrice générale du Réseau Trans-tech. Et toujours selon elle, il arrive parfois à un « centre de quitter complètement un domaine d'expertise développée et reconnue depuis plusieurs années par le centre ». Ceci afin de respecter les règles de gestions des CCTT. Cette décision aura pour impact premier que l’argent du contribuable sera dépensé pour le bien public et le bien des entreprise québécoises dans la recherche de pointe dans laquelle le CTTEI a une expertise; Des usagers et clients du CTTEI pourraient voir certains services ne plus être offerts par le centre. À cet effet, vous pourriez nous contacter afin d’en connaitre plus à propos de nos services pour soutenir vos initiatives d’optimisation des 3RV, d’économie circulaire, d’écologie industrielle et de symbioses industrielles; Second Cycle a présenté en mai 2013 une offre qui n’a pas abouti et nous tendons à nouveau la main au CTTEI. Nous sommes disponibles pour discuter d’une entente afin de collaborer avec le CTTEI pour nos clients qui ont besoin d’une recherche pour trouver un débouché à leurs sous-produits sur la base que le CTTEI respecte le rôle de Second Cycle. À propos de Second Cycle Inc.L’entreprise Second Cycle a développé une méthodologie et une plateforme technologique qui démontre des gains financiers et environnementaux. Notre méthodologie s’applique aux concepts d'économie circulaire, d’écologie industrielle, de symbiose industrielle, de synergie des sous-produits et d’approvisionnement responsable (Réduction, réemploi, recyclage et valorisation).La plateforme de Second Cycle inclus : La possibilité d'être opérée par des acteurs régionaux, des acteurs du développement économique ou d’autre entreprise de services environnementaux par l'utilisation de notre méthodologie; Des outils de facilitation pour identifier les possibilités d’échanges; Des outils et rapports d'analyse des résultats obtenus pour la gestion des matières résiduelles et l'économie circulaire : Traçabilité des transactions; Indicateurs de performance sur l’économie circulaire; Indicateur de performance sur le développement économique. Frédéric Bouchard, IngPrésident581-996-2267Second Cycle Inc.
 

Semaine québécoise de réduction des déchets 2013

Par Second Cycle 3. septembre 2013 08:42
Montréal, le mercredi 28 août 2013 – Action RE-buts et son partenaire majeur, RECYC-QUÉBEC, présentent pour une treizième année consécutive la Semaine québécoise de réduction des déchets (SQRD), seule campagne d’information, de sensibilisation, d’éducation (ISÉ) et de mobilisation à la réduction des déchets déployée à l’échelle nationale. Outre le thème récurrent de la réduction à la source, la campagne 2013 de la SQRD focalise sur les déchets TIC (technologies de l’information et des communications) afin dans un premier temps, d’accroître la sensibilisation de la population à la problématique croissante de la gestion de ces déchets et dans un deuxième temps, de souligner la première année d’existence du règlement sur la responsabilité élargie des producteurs (REP) portant sur les TIC. Principaux rendez-vous La SQRD débute le 10 septembre avec une série de webinaires offerts gratuitement sur inscription chaque mardi de 12 h à 13 h. Les sujets abordés sont : GMR…un casse-tête pour les entreprises ? ; Optimisation de la GMR en entreprise ; La place du réemploi dans le cadre d'une démarche d'approvisionnement responsable ; Réparer pour réduire vos dépenses et vos déchets ; La collecte des matières organiques en ICI ; Comment l'écoconception peut participer à la réduction des déchets ; Prolonger la durée de vie de son parc informatique.Le « coeur » de la SQRD se déroulera du 19 au 27 octobre inclusivement : il comporte 4 défis (scolaire, municipalités, ICI et citoyen) auxquels les participants peuvent s’inscrire via le formulaire en ligne, des événements spéciaux et un calendrier d’activités, tous accessibles par le site Internet www.sqrd.org, une page Facebook (Semaine québécoise de réduction des déchets-SQRD) et un microblogue Twitter (@reductiondechet). Des capsules vidéo seront diffusées sur le Web, sur radiocanada.ca et tou.tv à partir du 26 septembre. Rendez-vous du 19 au 27 octobre sur www.sqrd.org : Réduire, c'est agir ! Merci à nos partenaires : Partenaire majeur : RECYC-QUÉBEC Partenaires principaux : la Ville de Montréal, l’ARPE-Québec, la MRC de Beauharnois-Salaberry. Partenaire de services : Second Cycle. Partenaires de projet : Pro-Consigne, Chamard et Associés, JORA Kompost. Action RE-buts est une coalition citoyenne, organisée sous forme d’organisme à but non lucratif, dont la mission est d'encourager l'élaboration et la mise en oeuvre de projets favorisant une gestion écologique, économique, locale et démocratique des matières résiduelles selon l'approche 3R (Réduction, Réemploi, Recyclage/compostage) en mettant l’accent sur la réduction à la source. Source : Action RE-buts Information :S.-Raphaëlle Groulx, coordonnatrice de la Semaine québécoise de réduction des déchets 514 396-7894, coordinationsqrd@actionrebuts.org

Mots-clés : , , ,

Catégories : Développement durable ici et ailleurs

 

Entreprises et institutions, participez à la Semaine québécoise de réduction des déchets 2013

Par Frédéric Bouchard 18. août 2013 16:27
Second Cycle à titre de partenaire de la Semaine québécoise de réduction des déchets 2013 (SQRD) invite les entreprises et institutions à participer au défi ICI. Le défi ICI s'adresse aux industries, commerces et institutions. Peu  importe si votre organisation a déjà une démarche réduction ou non, vous pouvez participez. La Semaine québécoise de réduction des déchets 2013 sera alors une belle occasion de commencer à réduire! Chaque organisation inscrite au défi peut bénéficier d'un accompagnement avec la conseillère en gestion des matières résiduelles de la SQRD ainsi qu'un accès à des fiches pratiques(GMR). Suivez ce lien pour avoir plus d'informations sur le défi et vous inscrire! Assistez à un ou plusieurs des webinaires gratuits tous les mardis du 10 septembre au 22 octobre, de 12 h à 13 h: La GMR…un casse-tête pour les entreprises? Mardi 10 septembre 2013, 12:00 EDT à 13 :00 EDT - Marlène Hutchinson, Cycle Environnement La collecte des matières organiques en ICI Mardi 17 septembre 2013, 12:00 EDT à 13 :00 EDT - Jacques Charbonneau, Jora Compost La place du réemploi dans le cadre d'une démarche d'approvisionnement responsable Mardi 24 septembre 2013, 12:00 EDT à 13 :00 EDT - Frédéric Bouchard, Second Cycle Réparer pour réduire vos dépenses et vos déchets - Mardi 1 octobre 2013, 12:00 EDT à 13 :00 EDT - Nathalie Carignan, Soudure Plastique Québec Comment l'éco-conception peut participer à la réduction des déchets Mardi 15 octobre 2013, 12:00 EDT à 13 :00 EDT - Jean-Marie Chevalier, IDP Prolonger la durée de vie de son parc informatique Mardi 22 octobre 2013, 12:00 EDT à 13 :00 EDT - Saad Sebti, Insertch Suivez ce lien pour avoir plus d'informations et vous inscrire aux webinaires gratuits!
 

Pause café! Les nouvelles du recyclage!

Par Grégory Pratte 11. février 2013 08:42
En tant que nouveau partenaire média de Second Cycle, Maya communication vous offre cette pause-café. Amusez-vous avec les nouvelles de la réduction, du réemploi, du recyclage et de la valorisation par Maya Communication!     Soyez avisez de nos nouvelles capsules vidéos en vous abonnant à notre canal de web télé! Maya Communication offre différents services de conception, de production et de diffusion de contenu vidéo. Vous désirez faire connaître votre entreprise et les services que vous offrez ? Vous cherchez un moyen de vous démarquez ? Nos différentes plateformes de diffusions : magazines, dansmonsousol.tv et nos différents réseaux sociaux vous offrent un vaste éventail de possibilités afin d'attirer l'attention vers vous. Grégory Pratte maya.cc 450-508-6959
 

De l'approvisionnement responsable en passant par l'écologie industrielle! Lexique pour les entreprises durables.

Par Frédéric Bouchard 6. juin 2012 10:00
Vous avez été nombreux à lancer des suggestions en mars dernier lorsque j’ai publié ce lexique simplifié pour les entreprises durables! Je vous présente une version revue et corrigée suite aux nombreux commentaires reçus. Vous trouverez à la fin la liste de tous ceux et celles qui ont contribué à faire avancer ce lexique. Et je souhaite recevoir vos commentaires à nouveau! Ce lexique se veut à l'image du vulgarisateur que je suis. Donc, il ne contiendra pas de référence vers des études ou livres techniques. Juste des mots simples pour les responsables en développement durable dans les entreprises qui aspirent à comprendre cet univers pour l'appliquer dans leurs opérations sans devenir des spécialistes. Pour ceux et celles qui veulent aller plus loin, à la fin du lexique, des références plus complètes sont fournies. Approvisionnement responsable Concept de gestion des approvisionnements dérivée du développement durable. L'approvisionnement durable repose sur sept questions centrales d’une démarche de responsabilité sociétale : Gouvernance Droits de l'homme Relations et conditions de travail Protection de l’environnement, biodiversité et réhabilitation des habitats naturels Communautés et développement local Bonne pratique des affaires, éthique et loyauté des pratiques Questions relatives aux consommateurs Circuit court Circuit de distribution du producteur au consommateur en limitant le nombre d'intermédiaires, généralement en lien avec achat local. Crédit carbone Monnaie d'échange entre compagnie émettrice de gaz à effet de serre (GES). Ressemble à un titre boursier transigible. Cycle de vie Cycle de vie d'un produit de consommation. En partant de la matière première, les matières résiduelles post-production et les matières résiduelles post-consommation. Développement durable Concept qui inclut trois types d'impacts: économiques, environnementaux et sociétaux Éco-emballage (Ou emballage durable) Repenser les emballage d'un produit pour inclure le concept de développement durable et améliorer leur fin du cycle de vie Éco-conception (Ou Éco-design, design écologique, design durable ou design responsable) Concevoir un produit en accord avec le respect de l'environnement. Inclure en début de vie des matières résiduelles dans sa fabrication par exemple. Et en fin de vie penser à son réemploi et au recyclage. Écologie industrielle (Ou synergie des sous-produits industriels, symbiose industrielle) L'écosystème proposé par l'écologie industrielle met de l'avant une production en boucle fermée où les sous-produits d'une industrie servent d'intrants à une autre. De plus, les biens en fin de vie sont retournés dans le cycle de production. Économie circulaire Économie en boucle fermée qui consiste à valoriser les déchets en remplacement des matières premières  Éco-efficacité Consiste à réduire l’impact environnemental d’un produit ou d’un service en utilisant différents moyens pour atteindre les cibles fixées Efficacité énergétique: C'est un des moyens fréquemment utilisés en éco-efficacité, qui consiste à établir des mesures d’utilisation optimale de la consommation énergétique. L’efficacité énergétique fait partie du concept plus large de l’éco-efficacité. Gestion des matières résiduelles S'occuper des matières résiduelles proactivement pour appliquer les 3RVE Green IT (ou Eco TIC) C'est un concept qui favorise la réduction de l'impact de l'entreprise sur l'environnement via les technologies de l'information et de la communication (TIC) et la mise en oeuvre de bonnes pratiques au quotidien pour une utilisation écologique des TIC. RSE Responsabilité Sociétale et Environnementale qui encourage les entreprises à adopter des comportements qui permettent de réduire la dégradation de l'environnement et l'amélioration sociale. Matières secondaires Matières premières provenant du recyclage Valorisation énergétique Récupérer l'énergie d'une matière résiduelle généralement en la brulant Zéro carbone (Ou carboneutre) Réduire ses émissions de gaz à effet de serre et compenser celles qui ne peuvent pas être réduites. 3RV: Réduire: Opérer et produire en utilisant moins de produits neufs ou de matières vierges; Réemployer: Utiliser des produits de seconde vie pour l'usage pour lequel ils ont été conçus; Recycler: Transformer un produit en fin de vie pour l'utiliser en remplacement de matière vierge; Valoriser: Récupérer l'énergie ou la matière en détruisant le produit en fin de vie.  Autres en attente pour définir: innovation responsable, innovation durable Ce lexique appartient à la communauté du développement durable en entreprise. Ainsi, je vous invite à le donner en lien sur vos sites et publications sur le web. Dans vos communications imprimées, veuillez en indiquer la source. Idéateur et leader: Frédéric Bouchard, Président, Second Cycle Inc. Collaborateurs: Anaïs Lesne Danny Leblanc, Gedden Christelle Bibee Pascal Billard Pauline Gagnon Références: Vocabulaire du développement durable en ligne de l'Office de la langue française Dictionnaire du développement durable de l'AFNOR Guide pratique des allégations environnementales La RSE Mis à jour le 6 juin 2012
 

Événement: Le retour du gros bons sen$ dans l’énergie

Par Frédéric Bouchard 28. mai 2012 09:41
Je relai cet événement car je crois que c'est pertinent dans un cadre de développement durable en entreprise: Les besoins en énergie de la planète ne cessent de croître à mesure que la population augmente. Fort de sa richesse en hydroélectricité, le Québec semble à l’abri des crises énergétiques qui se dessinent. Est-ce vraiment le cas ?  Quel sont les défis auxquels nous faisons  face? Quels sont les principaux projets qui permettrons au Québec de maintenir une position de leader, autant dans la production que dans l’utilisation responsable de l’énergie ? La réponse sera donnée le 1er juin prochain! Pour plus de détails et s'enregistrer!

Mots-clés : ,

Catégories : Développement durable ici et ailleurs

 

Des matières résiduelles énergisantes

Par Frédéric Bouchard 31. mai 2011 15:25
La semaine dernière j’assistais à une activité dans le cadre d'une consultation pan-québécoise appelée « Les Rendez-vous de l’énergie », qui porte sur l'avenir énergétique du Québec en lien avec l'augmentation des coûts du pétrole. Notre hôte, le Conseil régional de l'environnement de la Capitale-Nationale, animait une conférence et une période d'échange ayant pour titre : "Québec face à sa dépendance au pétrole : enjeux et solutions". La conférence portait entre autres sur des pistes afin de réduire notre dépendance au pétrole qui constitue environ 37%  de l’énergie consommée au Québec, tous secteurs confondus (Provenance de la statistique): Efficacité énergétique Énergies renouvelables Aménagement du territoire et transports Agriculture Procédés industriels Un point qui porte à réflexion est l’énergisation de nos matières résiduelles, c’est ce que l’on appelle la valorisation énergétique et qui consiste à capter et à  utiliser l’énergie contenue dans les déchets. La photo ci-jointe provient d’un sac de plastique qui contient assez d’énergie pour faire allumer une ampoule de 60w durant  10 minutes. La valorisation énergétique est intéressante dans le cadre d'une gestion des matières résiduelles plus particulièrement pour les matières qui ne peuvent être recyclées et pour lesquelles cette voie ultime est possible. Par contre il faut bien gérer le mâchefer et le résidu de fumée de combustion qui sont des déchets ultimes polluants. La portion du plastique qui n’est pas recyclable bien que plus polluant lorsque brulé peut être valorisée de cette façon. Et aussi d’autres matières difficilement recyclables au Québec pourront être valorisées localement pour remplacer le pétrole dans des chaudières pour le chauffage: carton ciré (boîtes dans les épiceries),  boîtes de carton de lait ou de jus,  papier brun (essuie-mains). À ce chapitre, je montre l’exemple de Therméal,  entreprise de la région de Québec, qui a développé une technologie utilisant certaines matières résiduelles pour en faire un carburant pour les chaudières. Ainsi, une communauté pourra prendre les matières résiduelles qu’elle produit et réduire sa dépendance au pétrole.

Mots-clés : , , ,

Catégories : Gestion des matières résiduelles

 

Infolettre

Abonnez-vous à notre infolettre pour connaitre les succès de nos clients et nos promotions.

Abonnement à l'infolettre

Suivre Second Cycle

Vous faites partie de la communauté du développement durable : suivez nous sur les réseaux sociaux.

Contactez-nous!

Vous avez des nouvelles et des événements à nous communiquer? Vous voulez nous faire part de bonnes nouvelles de votre entreprise ou organisation?

Contactez-nous

Billets par mois

Twitter